Movie: La cordillère des songes

6 €
Locate Cinema - Le Parvis
Share Share

MOVIE IN "LE PARVIS": La cordillère des songes

30 octobre 2019 / 1h 25min / Documentaire

De Patricio Guzmán

Nationalités FrançaiseChilienne

 

« Au Chili, quand le soleil se lève, il a dû gravir des collines, des parois, des sommets avant d’atteindre la dernière pierre des Andes. Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue. Après être allé au nord pour Nostalgie de la lumière et au sud pour Le bouton de nacre, j’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l'histoire passée et récente du Chili ».

 

 

 

LES LIMITES DE L’ANALOGIE par Anthony Moreira

La Cordillère des songes de Patricio Guzmán, dernier volet d’une trilogie initiée par Nostalgie de la lumière et poursuivie avec Le Bouton de nacre, s’illustre comme la quintessence du style récent du cinéaste, en même temps qu’il en pointe clairement les limites. Le premier plan pose d’emblée la cordillère des Andes comme un nouvel objet de fascination et de mystère[1]qu’une voix-off ne cessera d’interroger selon des modalités similaires aux deux films précédents : comment les Andes, qui à la fois circonscrivent et protègent le Chili du reste du monde, témoignent-elles des troubles traversés par le pays lors de la seconde moitié du XXᵉ siècle ? Si Guzmán creuse dans un premier temps cette question en déployant comme à son habitude un vaste réseau d’analogies poétiques en lien avec ce « bloc de matière immuable », le film abandonne toutefois son cheminement à mi-parcours pour investir le champ des images de la lutte politique[2.

 

https://www.critikat.com/actualite-cine/critique/la-cordillere-des-songes/

Share on social networks: